Project Description

Un accord a été trouvé à l’unanimité entre les créanciers, l’association PPlocal autour d’un plan A’, qui est une évolution du plan proposé lors de l’AG du 19 Octobre 2016.

Derrière cet accord il y a des nouvelles essentielles pour l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise :

– La dette résiduelle restera à 400 Millions d’euros, elle ne sera pas augmentée.

– Le plan se fait dans le cadre de la mise en œuvre de conquérir 2018, un plan de croissance

– La Gouvernance ne laissera pas la place à une Gouvernance de créanciers, le nombre maximum d’administrateur restera à 3, l’entreprise ne sera pas aux mains des créanciers, la vie de l’entreprise va continuer.

Le plan A’ n’est qu’une évolution du plan initial, il garde la même structure, c’est-à-dire que les créanciers ont augmenté légèrement ce qu’ils laissaient aux actionnaires en actions gratuites, désormais ce n’est plus 1 action gratuite pour 1 action détenue, mais ce sera 1 action ½ par action détenue.

Dans le plan A il y avait des BSA créanciers, la capacité qu’avaient ces créanciers à souscrire à des actions à un prix qui était de 2€ – Ce montant a été limité, ce qui permettra de limiter la dilution des actionnaires

Le plan A’ remporte l’unanimité et devrait permettre le 15 décembre de refaire voter ce plan par une AG extraordinaire avec plus de sécurité qu’à la dernière AG.

Si ce plan est voté, il y aura validation par le Tribunal de Commerce, mise en œuvre pour une augmentation de capital début d’année 2017 pour une exécution courant 2017. Mais surtout cela va nous permettre de suite de commencer à travailler dans le cadre d’un budget plus clair au niveau de l’investissement, des coûts d’opérations … La réussite des objectifs commerciaux est le premier pas dans conquérir 2018, essentiel pour la réussite future de l’entreprise.

Réponses aux questions posées à Christophe Pingard :

Q : Reprise de la cotation de Solocal ?

R : Courant de semaine prochaine, sans doute mardi … (ndlr: ce sera lundi 7)

Q : Echéance du vote du 15 décembre concrètement ?

R : Le plan voté, permettant une augmentation de capital, va nous permettre de rembourser de la dette qui fera que l’on aura une capacité sur nos résultats, à allouer une plus grande partie de ces résultats à notre activité courant 2017.

Q : Les salariés intéressés par cette augmentation de capital vont-ils bénéficier des mêmes conditions que les actionnaires actuels (1€ avec DPS…) ?

R : A titre individuel chaque salarié individuel pourra en bénéficier. Pour le PEG, toutes les actions détenues vont bénéficier du même nombre d’actions gratuites.

Q : Un plan de restructuration est il envisagé sur 2017 ? Suppression d’effectif de 20 à 30% ?

R : On n’a pas du tout la volonté de faire un plan de restructuration (ou des réductions massives qui faisaient partie des scénarii prônés par certains administrateurs comme Arnaud Marion qui disait que « le mieux parfois c’est de faire une grosse saignée et de mieux redémarrer derrière ou de faire un dépôt de bilan ».) Pour l’instant on n’est plus du tout dans cette optique.

Cela n’exclu pas que l’on fasse des efforts dans l’amélioration de la productivité dans l’organisation. S’il y a une croissance, il n’y a pas de raison de réduire les effectifs, mais si on reste sur les mêmes niveaux il faudra aussi se poser des questions de réductions d’effectifs. Mais en tout état de cause, à aucun moment des réductions de 20 à 30%, représentant 1000 personnes, donc des réductions de coûts de 100 Millions, ce n’est absolument pas le plan. Des réductions de ce plan là ne permettraient pas de réaliser « Conquérir 2018 ».

Q : Comment va être investie l’augmentation de capital ?

R : L’augmentation de capital va être quasiment totalement dédiée au remboursement de dette, pour le moment il y a 1,1 Md€ de dette, il en reste 400 M€ à la fin, ce qui fait 700 M€, sur l’augmentation de capital de 400 M€ donc il en reste 300 M€, et c’est justement sur ces 300 M€ que les créanciers ont abandonné une grosse partie puisqu’à la fin il y a des BSA créanciers pour 45 M€. Les créanciers abandonnent quasiment 200 M€.

R : Les créanciers ont validé le plan et sont alignés sur le plan A’, ils sont tous allés collectivement au Tribunal de Commerce le 2 Novembre pour dire qu’ils soutenaient ce plan.

Q : Peut il y a voir une réduction des coûts immobiliers – Impact sur les salariés en agence ?

R : C’est le propre d’une entreprise d’être dans l’optimisation des coûts. On ne fermera pas toutes les agences car les gains qu’on pourrait obtenir avec cette action ne sont pas la priorité en terme d’optimisation des coûts, en revanche on a trop de M2 non utilisés, donc on va optimiser les surfaces des agences, on ne gardera sans doute pas toutes les sous-agences où il n’y a pratiquement personne la semaine. On va se pencher sur le sujet et revenir vers les salariés intéressés.

Q : Les salariés vont-ils bénéficier de la participation et de l’intéressement cette année ?

R : Je ne sais pas – Nous travaillons sur un accord intéressement

Q : Faut-il acheter des actions Solocal ?

R : Je ne peux donner aucun conseil – Pour peser même 5%, il faut agréger 2 Millions ½ avec 4000 collaborateurs ….Il y a moyen de peser. On ne sait pas ce qui va se passer sur le titre après la cotation.

Conclusion :

Depuis plusieurs mois on se bat pour construire un futur à Solocal, on est proche de l’objectif, il ne faut rien lâcher…Il faut lever nos inquiétudes du 18 Octobre, l’entreprise va y arriver ! Collectivement on peut réussir !