Pourquoi adhérer ?

« Se syndiquer, c’est croire que l’on peut construire le futur, et commencer d’agir pour ne pas subir. »
Pourquoi adhérer ?
Votre adhésion vous rend acteur du changement. Cette implication est le fondement de notre engagement réciproque. Mais aussi…
être écouté et défendu.
être informé des réalités de l’entreprise, de sa stratégie, en temps réel. En effet nous envoyons à nos syndiqués un compte-rendu de chaque négociation.
anticiper et peser sur les décisions de PagesJaunes.
être responsable et conscient du rôle que peut jouer dans la société de demain.
si on le souhaite, participer à la vie du syndicat …

10-bonnes-raisons-pour-ne-pas-se-syndiquer

EN LOCAL

Les représentants de proximité, sont des membres du Comité social et économique (CSE) ou désignés par lui pour une durée qui prend fin avec celle du mandat des membres élus du comité. Leur mission principale est de présenter à la Direction les revendications des salariés en matière d’application de la réglementation du travail. Ils sont le premier relai de la vie des agences.

Le délégué syndical est l’une des interfaces entre les salariés et Solocal SA Il a pour rôle, entre autres, de faire part des revendications des salariés mais aussi de toujours tenter d’améliorer les conditions de travail. Ses missions sont de représenter son syndicat au travers de propositions, de revendications, de réclamations, d’être l’interface entre les salariés, Solocal et son syndicat. Il doit aussi collecter les cotisations dans l’entreprise, rédiger des tracts, animer des réunions…Contrairement aux élus du CSE qui ont pour objectif de faire appliquer les décisions déjà prises concernant la marche de l’entreprise le délégué syndical doit proposer des améliorations concernant les salaires, l’emploi, la formation et les conditions de travail…

Les CSSCTL (commission de santé, sécurité et conditions de travail locales) à Bordeaux, Lille, Lyon, Nancy, Rennes et en Ile de France. Elles contribuent à la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs de l’établissement et de ceux mis à sa disposition par une entreprise extérieure et à l’amélioration des conditions de travail. Les CSSCTL, via la CSSCTC et le CSE sont notamment consultées avant toute décision d’aménagement important modifiant les conditions de santé et de sécurité ou les conditions de travail et, par exemple : avant toute transformation importante des postes de travail découlant de la modification de l’organisation du travail, avant toute modification des cadences et des normes de productivité liées ou non à la rémunération du travail. Sur le plan d’adaptation lors de la mise en œuvre de mutations technologiques importantes et rapides, sur le projet d’introduction et lors de l’introduction de nouvelles technologies sur les conséquences de ce projet ou de cette introduction sur la santé et la sécurité des travailleurs.

Votre adhésion (officielle ou anonyme) vous rend acteur du changement, toutes vos revendications seront portées par vos représentants dans les différentes instances.

AU NATIONAL…

Les négociateurs d’accords d’entreprises (ARTT – Article 83 – Handicap – Egalité H/F – GPEC …) des négociations salariales annuelles (NAO).  Ils sont désignés en fonction des demandes et des engagements de chacun

La CSSCTC (commission de santé, sécurité et conditions de travail centrale) pour les sujets nationaux des CSSCTL

Le CSE : Le comité social et économique est l’instance représentative du personnel amenée à se substituer aux anciens élus du comité d’entreprise, délégués du personnel et membres des CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) A l’instar des anciennes institutions, le CSE comporte des membres titulaires et des membres suppléants, avec un nombre égal de titulaires et de suppléants (Code du travail, art. L. 2314-1) et un représentant syndical CSE par organisation syndicale représentative. Avec les ordonnances, le principe dorénavant est que le suppléant n’assiste aux réunions du CSE qu’en cas d’absence du titulaire. Par conséquent, la voix consultative dont ils bénéficiaient en présence des titulaires disparaît de l’arsenal juridique. Pour ne pas limiter la capacité d’intervention des suppléants, il revient donc aux titulaires de leur transmettre les informations dont ils auront pris connaissance lors des réunions.

Le CSE possède des attributions à la fois sur le plan économique (organisation et marche de l’entreprise, conditions de travail, formation professionnelle, apprentissage …) mais également en matière sociale et culturelle et prévention de risques.  Les questions relatives à la santé et la sécurité au travail, qui jusqu’à ce jour relevaient du périmètre des CHSCT, seront désormais prises en compte par cette instance. Plusieurs fonctions attribuées au comité découlent de ces différents champs de compétences. Il représente l’expression directe des élus et représentants.

Assistance juridique JDS avocats :  Pour bénéficier quotidiennement les représentants du personnel et les salariés d’un accompagnement juridique réactif et de qualité